Politique Erasmus

 Dans Actualités

Politique Erasmus
Stratégie de l’établissement

L’Institut Régional de développement du travail social est implanté en Guyane Française, à Cayenne. Situé en Amérique du Sud, limitrophe du Brésil et du Suriname, ce territoire ultramarin fascine par sa diversité linguistique (plus d’une quarantaine de langues) et son multiculturalisme. L’IRDTS, du fait de ses apprenant.e.s, son personnel administratif et enseignant, est complètement ancré dans cet environnement amazonien. Implanté depuis plus de 20 ans sur le territoire guyanais, l’établissement est le seul accrédité par le ministère des Solidarités et de la santé et agréé par la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG) à proposer des formations du travail social couvrant l’ensemble des grands domaines de formations dans l’intervention sociale et le médico-social (Du niveau 3 au niveau 6).

Soutenu par l’UNAFORIS (Union Nationale des Acteurs de la FOrmation et de Recherche en Intervention Sociale), l’IRDTS entend donner une dimension internationale à ses activités et participer aux échanges européens et internationaux sur l’intervention sociale (un des points de l’axe 5 du projet politique de l’Unaforis). En effet, les travailleurs sociaux (en poste ou en formation) étant confrontés au quotidien à des réalités qui dépassent les frontières notamment dans un contexte pluri et multiculturel fort, doivent confronter leurs savoirs, leurs pratiques et leurs expériences dans une dynamique d’échanges européens et internationaux d’enrichissement mutuel.
De surcroit, l’IRDTS entend initier une dynamique de recherche en sciences sociales afin de participer activement à la production de connaissances scientifiques sur les problématiques sociales de la Guyane. L’IRDTS place ainsi le travail de recherche comme un pilier pour le développement professionnel des apprenant.e.s notamment avec la recherche-action et l’analyse des pratiques de prévention et d’intervention sociale. La participation au programme Erasmus permettrait à l’IRDTS de parfaire cette dimension européenne et internationale. Profitant du positionnement géographique de la Guyane, de son ancrage territorial, des partenariats existants, l’IRDTS de Guyane coopère avec l’université de Guyane (une convention a été signée en 2018) et des instituts régionaux du travail social (ou des équivalences) des autres régions d’outremer et de l’hexagone. D’autres conventions sont en étude avec des universités de la France métropolitaine. S’appuyant sur ces réseaux, l’établissement vise à accroitre le développement d’un nouvel espace de formation transfrontalier tout au long de la vie, fondé sur des partenariats en adéquation avec les besoins des établissements et les réalités socio-économiques de chacun des territoires ; utilisant les outils et structures mis à sa disposition : Erasmus + Project Results Platform, Plateforme E-Twinning, DAREIC,…

Afin de respecter les principes de non-discrimination, de transparence et d’inclusion de la charte Erasmus pour l’enseignement supérieur, l’établissement veillera à ce que tous les apprenant.e.s soient concerné.e.s (salarié.e.s, apprenti.e.s et étudiant.e.s) notamment ceux/celles qui sont les plus éloigné.e.s pour des raisons économiques, sociales, culturelles ou géographiques.
L’établissement est équipé de tout le matériel nécessaire pour proposer des visioconférences et des formations à distance permettant d’assurer un meilleur accès au programme Erasmus et de la mobilité mixte. Cette dernière sera de courte durée avec une composante virtuelle au cours de laquelle la personne aura un échange en ligne avec d’autres personnes (apprenant.e.s ou formateurs/trices) permettant de compléter le parcours de formation.

Articles récents
Contactez-nous

Une question ? Envoyez-nous un message et nous vous répondrons le plus rapidement possible.

Pas lisible ? Changer le texte. captcha txt
Secret professionnel, secret partagé et confidentialitéIntégrer la dimension interculturelle dans le travail social